Le gouvernement du Canada demeure préoccupé par la hausse du vapotage chez les jeunes et s’attaque au problème. Après avoir confirmé son intention de réduire la concentration de nicotine permise dans les produits de vapotage, l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui le lancement d’une consultation publique sur une proposition visant à mieux protéger la population canadienne.

Dans le cadre des efforts déployés pour réduire l’attrait des produits de vapotage, Santé Canada propose de réduire la concentration maximale de nicotine permise à 20 mg/mL et d’interdire l’emballage et la vente d’un produit de vapotage si la concentration de nicotine indiquée sur l’emballage excède cette nouvelle limite. La limite actuelle est de 66 mg/mL.

Pour plus d’information