Le 18 novembre 2020, le porte-parole de l’opposition libérale en matière de santé, Jean-Claude D´Amours, a présenté un projet de loi d’initiative parlementaire pour interdire la vente de cigarettes électroniques aromatisées. Le projet de loi no 17, Loi modifiant la Loi sur les ventes de tabac et de cigarettes électroniques, peut être consulté ici :

Plus d’informations