Jusqu’à présent, les données canadiennes, comme celles des États-Unis, ne permettent pas de conclure que le vapotage est une méthode efficace de cessation tabagique pour la population.

Cet article n’est disponible qu’en anglais.

Pour plus de détails