La fumée secondaire tue près de 900 000 personnes chaque année, mais un quart de la population mondiale reste exposée. Certains groupes, tels que les femmes non-fumeurs et celles appartenant aux couches socio-économiques défavorisées, sont souvent plus exposés au risque d’exposition et aux fardeaux associés.

Site Web